Calendar

Sep
28
sam
Marché de la Pomme
Sep 28 @ 9 h 00 min – 18 h 00 min
Oct
5
sam
Marché d’automne et route du Moût
Oct 5 @ 9 h 00 min – 18 h 00 min

Marché d’automne et Route du Moût

La Route du Moût Lavaux – Payerne célèbre les vendanges et fait la promotion des vins vaudois. Marché d’automne et Fête des vendanges au programme!

05/10/2019

Chaque premier weekend d’octobre, des attelages relient la ville de Payerne à ses domaines viticoles en Lavaux pour ramener le moût vendangé à la cave de la Reine Berthe.

C’est un voyage hors du temps à l’heure des vendanges. Depuis 1996, emmenés par Daniel Jomini, quatre attelages tirés par des chevaux vont revivre la tradition viticole payernoise en ramenant le moût à la cave de la Reine Berthe. Durant deux jours, le convoi traverse une partie du canton de Vaud au rythme des chevaux, en empruntant l’itinéraire des charretiers d’autrefois.

De nombreuses festivités seront organisées durant toute la journée du samedi sur la Place Général Guisan (devant la Coop). De 9h à 18h se tiendra un marché d’automne aux saveurs du terroir. A midi et le soir, restauration sous cantine. Animations musicales et buvette tout au long de la journée.

Oct
12
sam
Marché d’automne de Grolley
Oct 12 @ 10 h 00 min – 17 h 00 min

Marché d’automne

Chaque deuxième samedi d’octobre, un marché d’automne avec un thème différent est organisé dans notre village. Une centaine d’exposants présentent des objets artisanaux, des animaux, etc. Petits et grands trouvent leur bonheur lors de cet événement très convivial.

 

Oct
26
sam
Foire de La Roche
Oct 26 @ 8 h 00 min – 16 h 00 min
GRUYÈRE Bernardin Bielmann
Il a relancé la Foire rochoiseLa Foire d’automne de La Roche vit sa 10e édition samedi. Coup d’œil dans le rétroviseur avec l’ancien président de la Société de développement de La Berra qui a remis cette tradition médiévale au goût du jour: Bernardin Bielmann.

Bernardin Bielmann: «L’histoire de la foire ne date pas d’hier à La Roche. Au Moyen Age, il y avait déjà un marché, puis une foire de 1895 à 1915»

«Bon, on va mettre ça au goût du jour!» Ces paroles lancées par Bernardin Bielmann en 1992, à la lecture d’un procès-verbal où des commerçants mentionnaient leur envie d’un marché, sont à l’origine de la Foire d’automne de La Roche, qui renoue avec une tradition médiévale. «Je te donne un coup de main!» a répliqué Raphaël Boschung. C’est ainsi que l’ancien président de la Société de développement de La Berra – devenue SD du Lac de la Gruyère – et le forain ont mis sur pied la Foire d’automne de La Roche. Avec succès puisqu’elle souffle ses dix bougies ce samedi.
«Il a fallu un peu tirer les gens au début, se souvient Bernardin Bielmann. Mais ça a bien pris et la Foire d’automne est devenue un rendez-vous très apprécié des Rochois.» Président du comité d’organisation jusqu’à l’année dernière – où il a remis le flambeau à son cousin Jean-François Moullet – le Rochois installé à Rossens depuis 1985 continue à s’occuper de la mise en place des stands, avec son frère Henri. «Il y en a 135 cette année, de toute la Suisse romande. C’est un casse-tête chinois d’essayer de contenter tout le monde…»
Cette volonté de satisfaire son entourage colle bien au personnage, de contact avant tout. «Les rencontres, c’est pas derrière l’ordinateur! Chaque année, je fais le tour des riverains pour discuter avec eux. Un petit mot en passant, ça résout bien des problèmes», souligne le vendeur livreur d’électroménager auprès des Entreprises électriques fribourgeoises. La tournée des particuliers, ça le connaît, lui qui a travaillé durant dix ans comme agent de service régional pour la société Alfa-Laval, après s’être formé à la vente dans la quincaillerie familiale de La Roche.

L’euphorie d’un jour
«La foire, ça doit être l’euphorie d’un jour. Et cette année on va marquer le coup», poursuit-il, une étincelle dans le regard. Animations musicales, présentation de métiers médiévaux et stands divers – de la boulangerie à la coutellerie en passant par le fromage ou l’absinthe – tout est réglé comme sur du papier à musique, grâce à une soixantaine de bénévoles: réception des exposants à 6 h 30, arrivée des chalands à 8 h et démontage des stands à 17 h.
A 45 ans, Bernardin Bielmann collectionne les casquettes de président: Société de jeunesse (1980-1985); société de musique La Lyre paroissiale (1983-1995), dans laquelle il joue toujours du baryton; Société de développement (1992-2002); et comité de Jumelage de Rossens (depuis 2002). «On ne va pas tout dire», sourit, modeste, celui qui fut aussi président du comité de décoration de la Fête des musiques gruériennes en 2004. Une fibre artistique qu’il cultive, en autodidacte, à travers la peinture paysagère, à l’acrylique ou à la craie grasse.
S’il aime être au cœur des décisions, Bernardin Bielmann est avant tout un homme de terrain, qui a préféré s’investir dans les sociétés locales plutôt que dans la politique. Et il ne semble jamais à court d’idées, relançant la Saint-Nicolas à La Roche, créant le corps des cadets ou mettant sur pied la fête des lutins. «J’aime bien m’investir pour la société, mais aussi passer du temps en famille», confie ce père de deux adolescents. Il se pourrait d’ailleurs qu’il s’éclipse un instant ce samedi, pour fêter l’anniversaire de son aînée.

Intéressé par notre blog ?